Accueil
jeudi 1er décembre 2011

Jean-Claude Forez commence à peindre dans les années cinquante. Formé dans différentes Académies parisiennes et à l’Ecole des Arts Appliqués, son œuvre n’a, depuis lors, jamais cessé d’évoluer entre abstraction et figuration critique.

Passant de l’huile à l’acrylique, de l’aquarelle au pastel à l’huile, et de ces techniques à l’estampe, Forez se décrit comme un peintre de la réalité revisitée, réinterprétée.

Sur toile ou sur papier, son œuvre s’exprime à l’écart des courants.